Sci-tech
URL courte
102118
S'abonner

L’astéroïde 2006 QQ23, de 538 mètres de diamètre, doit passer dans quelques heures à une distance minimale de la Terre. Un risque de collision existe-t-il? Des scientifiques apportent des éléments de réponse.

Découvert il y a 13 ans, l’astéroïde baptisé 2006 QQ23 se rapproche de la Terre à la vitesse de 16.772 km/h. Selon les évaluations de la Nasa, le corps céleste, dont la taille varie de 250 à 570 mètres de diamètre, doit passer près de la Terre à une distance relativement faible à l’échelle cosmique.

Ainsi, le 10 août au matin, l’astéroïde se trouvera à 7,5 millions de km de nous, c’est-à-dire à une distance équivalente à environ 20 fois celle qui sépare la Terre de la Lune. Pour cette raison, l’homme n’a rien à craindre face au 2006 QQ23, assurent les scientifiques.

Danger cosmique

Les chercheurs de la Nasa estiment que le Système solaire abrite environ 900 astéroïdes, d’une taille dépassant un kilomètre, qui se rapprochent de temps en temps de notre planète. En revanche, les astéroïdes de plus petite taille représentent un vrai danger pour la Terre, car les scientifiques ont très souvent du mal à les repérer à leur approche de la Terre. Leur nombre exact échappe à tout calcul.

Par exemple, le 25 juillet, un astéroïde d’environ 100 mètres de diamètre est passé à une distance de 70.000 kilomètres de la Terre. Les scientifiques l’ont aperçu un jour seulement avant son passage près de notre planète.

Lire aussi:

Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
NASA, Lune, Terre, astéroïde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook