Sci-tech
URL courte
73919
S'abonner

L’ADN d’Ozzy Ozbourne présente une mutation qui permet au chanteur d’abuser d’alcool et des drogues sans graves conséquences pour sa santé, estiment des chercheurs de Knome, cités par le New York Post.

Des scientifiques ont découvert une mutation génétique dans l’ADN du chanteur britannique de rock Ozzy Osbourne, qui pourrait expliquer sa capacité à consommer de l’alcool sans modération et sa prédisposition à l’addiction à la drogue, indique le quotidien New York Post, citant la recherche de Knome, société du génome humain basée à Cambridge, dans le Massachussetts.

«Ozzy est vraiment un mutant génétique» confie le professeur Bill Sullivan dans son livre «Enchanté: gènes, germes et les forces curieuses qui font de nous ce que nous sommes» publié récemment.

En 2010, les chercheurs de Knome avaient contacté Ozzy Osbourne dans le cadre de leur étude consacrée à l’ADN de personnes insolites. Ils voulaient savoir comment le chanteur avait réussi à rester en vie après tant d’années passées à abuser de l’alcool et des drogues. Après avoir effectué des tests, ils ont découvert que le chanteur possédait une mutation jamais étudiée auparavant qui le rendait pratiquement insensible à l’impact durable de l’alcool.

Rien n’est laissé au hasard

Selon les dires de M.Sullivan, les variations génétiques influencent le comportement de l’individu. Certaines personnes ont une prédilection pour le sucré ou le café, définie par leurs gènes. Ils peuvent influer non seulement sur l’expression des émotions primordiales, la sexualité, mais aussi sur la formation d’opinions politiques.

«Après toutes ces années de réflexion sur notre statut d'agents libres, nous en sommes venus à nous rendre compte que la plupart de nos comportements, voire tous, ne dépendent pas de notre propre volonté», a-t-il déclaré.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
«Nicole Belloubet a menti»: Montpellier porte plainte contre la garde des Sceaux
La consommation de cette huile pourrait modifier génétiquement votre cerveau
Tags:
recherches, science, chercheurs, mutation, génétique, alcool, abus, Ozzy Osbourne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik