Ecoutez Radio Sputnik
    Cancer

    Un nouveau régime spécial permet de freiner le développement du cancer

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    3250
    S'abonner

    Des chercheurs américains ont découvert que le régime cétogène aide à contrôler le taux du glucose dans le sang, aidant à freiner le développement du cancer, selon MedicalXpress. Cette approche permet de commuter le cancer en maladie chronique.

    Des scientifiques de l’Université à Dallas, au Texas, ont découvert que la limitation du taux du glucose dans le sang peut freiner le développement de certaines formes du cancer, relate MedicalXpress.

    L’étude a été effectuée sur des souris de laboratoire qui avaient le cancer des poumons. Ils ont été commutés en régime cétogène, un régime alimentaire à très basse teneur en glucides.

    En outre, des chercheurs ont administré des médicaments qui diminuent le niveau de sucre dans le sang des animaux.  Selon les résultats de l’expérimentation, ces actions ont empêché la croissance du cancer de la peau, nommée carcinome spinocellulaire, mais n’ont pas réussi à diminuer la taille de la tumeur. 

    Des scientifiques ont aussi étudié des taux du glucose chez 192 patients qui souffraient du cancer spinocellulaire des poumons ou de l’œsophage, et chez 120 patients qui avaient l’adénocarcinome du poumon, une tumeur maligne développée aux dépens d'un épithélium glandulaire. Pour des patients de premier groupe, des experts ont révélé une corrélation entre un taux élevé de sucre dans le sang et la pire survie des malades. Pourtant, cette corrélation n’a pas été découverte chez les patients du deuxième groupe.

    «Il s'agit d'une observation importante qui indique sur l'efficacité potentielle du contrôle du glucose pour la réduction du développement de la carcinome spinocellulaire», souligne l’un des scientifiques.

    Selon des chercheurs, le contrôle du glucose est une nouvelle approche qui aide à freiner l’augmentation des cellules malignes. Ils ajoutent que cette méthode se différencie de destruction directe de ces cellules, permettant de commuter le cancer en maladie chronique.

    Tags:
    maladie chronique, tumeur, régime alimentaire, chercheurs, maladies, cancer
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik