Sci-tech
URL courte
2173
S'abonner

Des astronomes ont relevé huit nouveaux sursauts radio rapides récurrents, dont la source n’a pas encore été déterminée. Les chercheurs affirment qu’il s’agit d’un phénomène naturel.

Des astronomes ont détecté huit signaux radioélectriques répétitifs, connus comme sursauts radio rapides (FRB pour fast radio burst), enregistrés grâce au radiotélescope Chime (Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment). Leurs sources n’ont pas encore été identifiées, bien que les chercheurs soient convaincus qu’il s’agit d’un phénomène naturel, relate Science Alert.

Deux des signaux radioélectriques, appelées FRB 180916 et FRB 181119, ont été émis plus de deux fois, contre une seule fois pour les autres. Et la plus longue pause entre les émissions des ondes a été de 20 heures.

Selon des chercheurs, cela pourrait indiquer que les FRB se répètent, mais que certains sont plus actifs que d’autres.

La plupart des huit nouveaux sursauts radio rapides montrent la diminution de la fréquence du signal après chaque sursaut récurrent. En outre, FRB 180916 montre des indices les plus bas de dispersion du signal, indices qui informent sur la proximité relative d’une source par rapport à la Terre.

Les scientifiques estiment que cela peut aider à comprendre le mécanisme qui les produit. «Il serait peut-être possible de déterminer de quel type d’environnement ils proviennent», avancent les astronomes.

Certains chercheurs supposent que ces sursauts peuvent annoncer des événements catastrophiques, notamment liés aux étoiles.

Auparavant, selon une étude publiée dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, des astronomes australiens ont connecté une intelligence artificielle à un radiotélescope, leur permettant ainsi de détecter cinq signaux venus de l'espace.

Lire aussi:

Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
Tags:
espace, phénomène naturel, sursauts radio rapides (FRB), chercheurs, astronomie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook