Ecoutez Radio Sputnik
    Une substance (image d'illustration)

    La consommation d’un «blanchissant» par la population aux USA inquiète les agences sanitaires

    CC0 / jdn2001cn0
    Sci-tech
    URL courte
    209
    S'abonner

    Une substance présentée comme un «remède miraculeux» aux États-Unis et qui n’est en réalité qu’un mélange de produits chimiques, reste malgré tout populaire au sein de la population, ce qui a obligé l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) à publier un avertissement concernant la dangerosité de ces produits.

    La vague de consommation d’un «produit miraculeux» promu en tant que meilleur traitement contre presque toutes les maladies et qui, en réalité, ne consiste qu’en des produits chimiques, a englouti les États-Unis. Cela a poussé l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) à publier cette semaine un avertissement expliquant que la substance vendue sous forme de médicament peut entraîner de sérieux problèmes de santé. Cette substance est composée de dioxyde de chlore, un javellisant industriel dont les effets en cas d'ingestion incluent des nausées, des vomissements et une déshydratation grave menaçant le pronostic vital.

    «La FDA garantit que les patients reçoivent des médicament sûrs et efficaces. MMS et les produits similaires ne sont pas approuvés par la FDA et avaler ces produits est pareil à boire du décolorant. Les consommateurs ne devraient pas utiliser ces produits et les parents ne devraient donner ces produits à leurs enfants en aucune raison», lit-on dans le message de l’Agence.

    Le groupe qui promeut la substance intitulée «Miracle Mineral Solution» (MMS) mais surnommée «Genèse II l'Église de santé et de guérison», affirme que ce «remède miracle» soigne 95% des maladies. Pour retrouver une bonne santé, les adultes et les enfants doivent boire des agents blanchissants, d'après sa théorie.

    La vague de «panacée» précédente

    Tous ces traitements sont sans fondement scientifique, voire dangereux. Les autorités sanitaires avaient par exemple alerté en 2010 contre les risques d'intoxication par la MMS.

    En 2010, l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) a rapporté que de nombreux consommateurs de ce produit chimique étaient tombés malades. De multiples symptômes dangereux pour la santé se manifestent en cas de consommation d’agents blanchissants, tels que nausées, vomissements, diarrhée, déshydratation sévère.

    Malgré ces avertissements officiels, Mark Grenon, évêque autoproclamé de cette Église, affirme, dans une vidéo mise en ligne sur le site Internet de l'organisation, que ses produits à base d'agents blanchissants peuvent éliminer 95% des maladies, y compris le paludisme, la dengue, le virus Ebola, l'autisme, tous les types de cancer, le diabète et le VIH.

    Tags:
    poison, alimentation, avertissement, États-Unis, MMS, chimie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik