Sci-tech
URL courte
5240
S'abonner

Une nouvelle bactérie a été découverte par des chercheurs russes dans une caverne en Crimée, indique la chaîne de télévision russe Rossiya 24. Ces micro-organismes sont capables de vivre sans lumière solaire ni oxygène.

Des scientifiques russes ont découvert une nouvelle espèce de micro-organismes en Crimée, a annoncé la chaîne de télévision russe Rossiya 24.

La Tauride, la plus grande caverne de la zone avant-mont de la Crimée, abrite ces bactéries dans des coins inexplorés de la grotte, notamment dans une cavité karstique de plus d’un kilomètre, étendue du sud au nord.

D’autres découvertes

Auparavant, les restes d’espèces éteintes notamment d’un oiseau géant inconnu, d’un mammouth et d’un bébé mammouth, ainsi que d’un tigre à dents de sabre et d’un rhinocéros de prairie y avaient été retrouvés.

Cette espèce de bactérie peut se nourrir de phosphates ou de sulfates, ce qui reste à définir, a indiqué Guénnady Samokhin, chercheur du groupe de microbiologistes du département de l’Oural de l’Académie des sciences de Russie.

Des bactéries insolites

«Peu nombreuses sont ces découvertes dans le monde. Ces bactéries n’ont pas besoin de lumière solaire, ni d’oxygène. C’est-à-dire que cela peut représenter une analogie directe avec la recherche de la vie, par exemple, sur Mars ou sur la Lune», a-t-il affirmé.

Les échantillons de ces micro-organismes seront étudiés au département de l’Oural de l’Académie des sciences de Russie.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
Covid-19: en Afrique, inquiétudes et amalgames sur les intentions de la France
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Tags:
Tauride, lumière, oxygène, caverne, bactérie, découverte, chercheurs, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook