Ecoutez Radio Sputnik
    Huawei, image d'illustration

    Les USA, ont-ils trouvé un moyen de frapper Huawei encore plus fort?

    © Sputnik . Алехандро Мартинез Велез
    Sci-tech
    URL courte
    251261
    S'abonner

    Les autorités américaines pourraient avancer de nouvelles accusations à l’égard de Huawei Technologies Co Ltd. Des procureurs enquêtent sur d’autres cas de vol de technologie présumé commis par le géant chinois, rapporte le Wall Street Journal, se référant à des personnes proches du dossier.

    Aux États-Unis, les procureurs enquêtent sur de nouveaux cas de vol de technologie présumé de la part du fabricant chinois d'équipements de télécommunication Huawei Technologies Co Ltd, rapporte le Wall Street Journal, citant des personnes proches du dossier.

    «Suite à l’examen de certaines situations, Huawei est accusé du vol de propriété intellectuelle de nombreuses personnes et entreprises pendant plusieurs années», avance le Wall Street Journal.

    En outre, les procureurs s’intéressent à «comment la société recrutaient des employés de leurs concurrents».

    Contacté par Reuters, un porte-parole des procureurs du district est de New York a refusé de commenter l’information.

    Le décret de Trump

    Le 15 mai, Donald Trump a signé un décret interdisant aux sociétés américaines d'utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, ce qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaire avec Huawei.

    Google, filiale d'Alphabet, a suspendu sa coopération avec le géant des télécoms chinois et ne fournira plus de logiciels, de matériel informatique et de services techniques à Huawei, à l'exception des services disponibles en open source.

    Tags:
    accusations, Huawei, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik