Sci-tech
URL courte
16368
S'abonner

Un satellite de la Nasa a détecté une lumière verte et bleue apparue dans le centre d’une galaxie à 22 millions d’années-lumière de la Terre. Selon des chercheurs, elle provenait d’un trou noir dévorant une autre étoile.

Le télescope spatial à rayons X de la Nasa, NuSTAR, a observé une étrange lumière verte et bleue qui était apparue dans la galaxie NGC 6946, à 22 millions d’années-lumière de la Terre. Dix jours plus tard, cette même lumière a été repérée par l’Observatoire de rayons X Chandra.

Une étude publiée dans la revue Astrophysical Journal apporte une explication probable à ce phénomène. Selon ses auteurs, il est possible que la lumière provienne d’un trou noir en train de «dévorer» une autre étoile.

Lorsqu’un objet s’approche trop près d’un trou noir, il risque d’être déchiqueté par la gravité, après quoi ses débris se retrouvent en orbite près du trou noir. Ceux qui se retrouvent près de son bord intérieur se déplacent si vite qu’ils chauffent à environ 5.000°C et dégagent des rayons X.

C’est probablement pour cette raison que le télescope NuSTAR a repéré une source de lumière verte. D’après Hannah Earnshaw du California Institute of Technology, ces résultats sont «un pas vers la compréhension de cas plus rares et plus extrêmes dans lesquels la matière s’accrète à un trou noir ou à une étoile à neutrons».

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Tags:
lumière, étoile à neutrons, Chandra, trou noir, NASA, télescope
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook