Ecoutez Radio Sputnik
    Une comète

    Un astronome criméen découvre la première comète interstellaire

    © NASA
    Sci-tech
    URL courte
    2252
    S'abonner

    Un astronome criméen a découvert la première comète interstellaire, a annoncé l'Union astronomique internationale.

    La première comète interstellaire a été trouvée par l'astronome criméen Guennadi Borissov, a annoncé l'Union astronomique internationale.

    En 2017 a été découvert depuis la Terre le premier objet de ce type: l'astéroïde 1I/Oumuamua. Aucune comète interstellaire n'avait encore été observée par l'homme.

    Le communiqué du Centre des planètes mineures de l'UAI stipule que la comète C/2019 Q4 (Borisov) a été découverte grâce à un télescope le 30 août.

    Cette dernière traverse le système solaire pratiquement à la perpendiculaire par rapport au plan écliptique (l'orbite des planètes). Les observations de Guennadi Borissov, puis d'autres astronomes, indiquent son origine interstellaire.

    Les chercheurs continuent d'observer l'objet dont le diamètre, selon eux, pourrait avoisiner 20 km.

    Guennadi Borissov a précisé que le périhélie de la nouvelle comète (sa distance la plus proche du Soleil) aurait lieu fin 2019-début 2020, et que la comète deviendrait plus lumineuse (approximativement la 14e magnitude stellaire).

    Elle passera préalablement à la distance d'une unité astronomique (UA - la distance entre la Terre et le Soleil) de notre planète et à la distance de 2 UA du Soleil, c'est-à-dire entre les orbites de Mars et de Jupiter.

    Plus tard, Guennadi Borissov a déclaré qu'il avait fait cette découverte en utilisant un télescope réflecteur de sa propre conception.

    Il a publié sur un tchat astronomique la photo de son télescope avec un diamètre du miroir de 65 cm permettant d'observer des objets jusqu'à la 20e magnitude stellaire (à l'œil nu, quand la nuit est claire dans un ciel dégagé sans exposition lumineuse, on peut observer des objets jusqu'à la 6e magnitude stellaire).

    Tags:
    astéroïde, comète
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik