Sci-tech
URL courte
138
S'abonner

Si une récente vidéo officielle d’Apple est mise en pause au bon moment, un «message subliminal», y compris en langage binaire, apparaît sur un écran bleu. L’entreprise affirme l’avoir préparé pour ses fans les plus «hardcore».

Tandis qu’Apple vient de présenter son nouveau téléphone, l’iPhone 11, l’entreprise a réservé une surprise dans sa vidéo présentant les points forts de la conférence qui s’est tenue le 10 septembre.

Un message pour les plus attentifs est caché à 1 minute 24 de cette séquence récapitulative de la présentation des nouveaux produits. Ainsi, après des informations sur son dernier iPad «plus rapide que le PC le plus populaire», il est possible de voir, bien que très brièvement, un écran bleu d’«erreur».

Si cette vidéo intitulée «L’événement Apple en un instant» est arrêtée au bon moment, le message suivant apparaît:

«Cela n’est qu’une idée. Mais ce serait beau de cacher un petit message subliminal ici pour les fans hardcore d’Apple qui vont mettre "pause" sur la vidéo», ce qui est suivi de quelques lignes en langage binaire.

Le message décrypté donne: «Alors vous avez pris le temps de traduire ça? On vous aime.»

Nouveautés d’Apple

Le 10 septembre, Apple a présenté au grand public sa nouvelle gamme de smartphones, les iPhone 11, à Cupertino, en Californie. Ces nouveaux produits sont équipés de plusieurs caméras et vendus à partir de 699 dollars. Quant au protagoniste, l'iPhone 11, le smartphone est équipé d'une nouvelle puce, la A13 Bionic, qui doit donner un avantage technique à Apple par rapport à ses concurrents.

699 dollars pour l'iPhone 11 de base est un prix inférieur à celui de l'iPhone Xr, modèle le moins cher sorti il y a un an.

Lire aussi:

Le Pr Raoult accusé de «faux témoignage» par l’AP-HP
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Ni requin, ni dauphin: des pêcheurs gallois sont tombés sur cette énorme créature marine – vidéo
Tags:
surprise, fans, vidéo, message, iPhone, Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook