Ecoutez Radio Sputnik
    Un calculateur quantique (image d'illustration)

    Google a fabriqué la machine quantique la plus puissante du monde, selon le Financial Times

    CC0 / TheDigitalArtist
    Sci-tech
    URL courte
    182557
    S'abonner

    Un calculateur aux capacités hors normes a été créé par Google, a affirmé un rapport publié par cette entreprise sur le site de la NASA et retiré peu après, relate le Financial Times. Cette innovation marque l’avènement de l’ère de «suprématie quantique», prétendent des chercheurs.

    Google a réussi à fabriquer l’ordinateur quantique le plus puissant du monde, susceptible de faire des calculs extraordinaires, a déclaré le géant américain dans un rapport publié sur le site de la NASA. Le document, dont le quotidien britannique Financial Times a pris connaissance, a par la suite été retiré.

    Plus rapide que le plus puissant calculateur

    Les scientifiques de Google prétendent ainsi avoir construit un processeur qui réaliserait une opération complexe beaucoup plus vite que ce dont est aujourd’hui capable l’ordinateur le plus puissant du monde, pour lequel le calcul en question prendrait 10.000 ans. Quant à la nouvelle machine, les scientifiques affirment que l’opération n’a duré que trois minutes et 20 secondes, précise le Financial Times.

    Selon les chercheurs, cela signifie que la «suprématie quantique» a été atteinte, parce que les ordinateurs quantiques peuvent effectuer des calculs qui étaient impossibles auparavant.

    «À notre connaissance, cette expérience marque le premier calcul qui ne peut être effectué que sur un processeur quantique», a indiqué le rapport cité par le quotidien.

    «Une étape essentielle»

    Comme le système ne peut s’occuper que d’un seul calcul technique, il va falloir travailler encore longtemps à l’amélioration des ordinateurs quantiques afin qu’ils puissent avoir de réelles applications industrielles. Cependant, la création de cet appareil a déjà été qualifiée d’«étape essentielle vers l’informatique quantique à grande échelle», ont précisé les chercheurs.

    À l’heure actuelle, l’ordinateur le plus puissant du monde est le Summit, appartenant à l’entreprise IBM et construit par IBM en 2018 aux États-Unis, capable d’effectuer 200.000 trillions d’opérations en une seule seconde.

    Google n’a pas répondu dans l’immédiat aux questions des journalistes.

    Tags:
    NASA, ordinateur quantique, informatique, superordinateur, supercalculateur, Google, Financial Times
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik