Sci-tech
URL courte
1283
S'abonner

Les virus qui infectaient nos ancêtres il y a des milliers d’années peuvent aujourd’hui nous aider dans la lutte contre le cancer, selon une étude de chercheurs britanniques.

Des scientifiques de l’institut Francis Crick de Londres ont trouvé des alliés inattendus dans la lutte contre le cancer. Selon leur étude, publiée dans MedicalXpress, ce sont les anciens virus qui pourraient aider à vaincre la maladie.

Il s’agit de virus qui infectaient les ancêtres de l’homme moderne il y a des milliers d’années. D’après les chercheurs, ils sont capables d’aider le système immunitaire à identifier et détruire les cellules cancéreuses.

Aujourd’hui, environ 8% du génome humain est constitué d’ADN rétroviral, rappellent les auteurs de l’étude.

«Cet ADN viral est généralement au repos, soit parce qu’il ne fonctionne pas, soit parce que notre organisme a évolué suffisamment pour le supprimer. Pourtant, lorsqu’une cellule devient cancéreuse, certains de ces mécanismes de suppression peuvent échouer, et l’ancien ADN viral peut être réactivé», explique George Kassiotis de l’institut londonien.

Son équipe a œuvré pour retrouver un ADN viral qui puisse être réactivé par le cancer et produire des substances détectables par le système immunitaire.

«Nous espérons que, si nous parvenons à entraîner le système immunitaire à les reconnaître, nous pourrons produire un effet ciblé sur les cellules cancéreuses», conclut M.Kassiotis.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
virus, immunité, génome, ADN, médecine, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook