Sci-tech
URL courte
8413
S'abonner

Des chercheurs américains ont découvert qu’une mystérieuse infection fongique qui avait affecté les zones côtières du nord-ouest de l'océan Pacifique avait été causée par le séisme de 1964 en Alaska et le tsunami qui l’avait suivi. Plus de 300 personnes ont été touchées par cette infection au cours des 20 dernières années.

Des scientifiques de l'École Bloomberg de santé publique de l'Université Johns Hopkins et de l'Institut de recherche en génomique translationnelle aux États-Unis ont trouvé l'origine d'une mystérieuse infection fongique qui avait affecté les zones côtières du nord-ouest de l'océan Pacifique. Selon eux, l’épidémie avait été causée par le séisme de 1964 en Alaska et le tsunami qui l’a suivi, indique un communiqué de presse sur Phys.org.

Les chercheurs ont découvert que l'ouverture du canal de Panama en 1914 et le développement du transport maritime contribuaient à la propagation du Cryptococcus gattii du sud vers le nord. Le microorganisme aurait pénétré dans les citernes de ballast des navires en migrant ainsi vers la côte du Pacifique. Le tsunami survenu après le tremblement de terre a délivré le champignon dans la zone forestière et des décennies plus tard, l'agent pathogène a commencé à infecter les humains et les animaux.

Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, plus de 300 cas d’infections au Cryptococcus gattii ont été enregistrés au Canada et aux États-Unis depuis 1999. Auparavant, l’infection était connue seulement en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Australie et en Amérique du Sud.

Le champignon infecte généralement les personnes par inhalation. Il provoque une maladie semblable à une pneumonie et peut également se propager au cerveau, entraînant une méningo-encéphalite potentiellement mortelle. Les rapports de cas publiés suggèrent un taux de mortalité supérieur à 10%.

Lire aussi:

«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Trump déclare que la mouvance antifa sera reconnue comme organisation terroriste
Mort de George Floyd: il menace des manifestants avec un arc et un couteau à Salt Lake City - vidéos
Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
Tags:
maladies, Alaska, océan Pacifique, canal de Panama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook