Ecoutez Radio Sputnik
    Viande

    Le premier «steak» extraterrestre a été cultivé en orbite à 399 km de la Terre

    CC0 / partomwieden
    Sci-tech
    URL courte
    358
    S'abonner

    Désormais il est possible de cultiver de la viande in vitro dans l’espace, affirment les spécialistes du laboratoire israélien Aleph Farms. La première tranche de bœuf spatial a été obtenue le 26 septembre 2019 à bord de la Station spatiale internationale à 399 kilomètres du sol, rapporte le Guardian.

    Pour la première fois, un morceau de viande a été cultivé en orbite, informe le Guardian. Réalisée par la start-up israélienne Aleph Farms, l’expérience a eu lieu le 26 septembre 2019 dans le secteur russe de la Station spatiale internationale à 399 kilomètres de toutes les ressources naturelles terrestres.

    Des cellules bovines ont été récoltées sur Terre et envoyées dans l’espace pour être développées dans un tissu musculaire au moyen d’une bio-imprimante 3D dans des conditions de microgravité contrôlées. Cette méthode est basée sur un processus naturel de la régénération du tissu musculaire dans le corps de la vache.

    À l’avenir, des techniques novatrices seront utilisées pour procurer de la viande à ceux qui vivent à bord de la Station spatiale internationale. C’est une étape importante pour cette toute nouvelle industrie dont l’objectif est de fournir aux gens de la viande naturelle sans nuire à l’environnement ni causer un élevage intensif.

    «Nous prouvons qu’il est possible de produire de la viande cultivée n’importe quand, n’importe où, dans n’importe quelles conditions», a déclaré Didier Toubia, le cofondateur et directeur général de la société Aleph Farms. «Potentiellement, nous sommes capables de proposer une bonne solution pour produire des aliments à proximité de ceux qui en ont besoin, au moment exact et opportun», a-t-il ajouté.

    En décembre 2018, la société avait déjà annoncé avoir réalisé un prototype de steak cultivé à base de cellules dans un laboratoire en l’espace de 15 jours et ce bien que son goût laissait encore à désirer.

    «Cette expérience conjointe a marqué le premier pas important vers l’accomplissement de notre vision de la sécurité alimentaire pour les générations à venir, tout en préservant les ressources naturelles», a annoncé M.Toubia.

    Tags:
    espace, ISS, viande, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik