Ecoutez Radio Sputnik
    Asteroid

    La Terre aurait été frappée par un objet immense il y a 12.800 ans, changeant son climat

    CC0 / 9866112
    Sci-tech
    URL courte
    5199
    S'abonner

    De premières preuves ont été trouvées en Afrique du Sud attestant l'hypothèse selon laquelle l’impact d’un astéroïde aurait contribué à l'extinction des animaux de grande taille il y a 12.800 ans.

    Une équipe de scientifiques sud-africains a découvert des preuves corroborant en partie l'hypothèse selon laquelle la Terre aurait été frappée par une météorite pendant le Pléistocène, il y a 12.800 ans. Un événement qui a probablement eu des conséquences globales, notamment un changement climatique, et contribuant à l'extinction de nombreuses espèces d’animaux de grande taille.

    Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Palaeontologia Africana décrit la présence excessive de platine dans des sédiments extraits d'un site en Afrique du Sud remontant à cette période. L’équipe de recherche, dirigée par Francis Thackeray de l’Institut d’études sur l’évolution de l’Université de Witwatersrand à Johannesburg, estime que certaines météorites sont remplies de platine et qu’un impact sur un objet suffisamment grand et se désintégrant aurait propagé du platine à travers notre planète.

    Le froid arrive avec l’impacteur

    Les chercheurs ont mis au jour de hautes concentrations de platine dans d'anciens gisements de tourbe vieux de 12.800 ans sur le site de Wonderkrater dans la province du Limpopo en Afrique du Sud. C’est la première découverte sur le continent qui vient à l’appui de l’hypothèse de l'impact cosmique du Dryas récent. Selon cette théorie, une comète ou un astéroïde aurait frappé la Terre au Pléistocène, ce qui aurait fait chuter les températures autour du globe. La perte d’une partie de la vie végétale qui en découle a conduit à l’extinction de nombreuses espèces d’animaux de grande taille, ainsi qu’à de possibles perturbations des populations humaines dans le monde.

    De nombreux mammifères ont disparu en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Europe à l’époque du Dryas récent. En Afrique du Sud, quelques espèces animales de taille colossale, dont des buffles géants, des zèbres et des gnous, ont disparu il y a environ 12.800 ans.

    L’homme également touché

    Les populations humaines auraient pu également être indirectement touchées à l'époque. En Amérique du Nord, la technologie des outils en pierre de la période Clovis a pris fin de manière dramatique. Les Nord-Américains y produisaient alors moins d'outils de pierre au cours de cette période, et une baisse similaire de la production d'outils de pierre a été documentée dans la culture Robberg de l'Afrique australe.

    «Nous devons sérieusement explorer l'idée que l’impact d'un astéroïde quelque part sur Terre pourrait avoir causé un changement climatique à l'échelle mondiale et contribué dans une certaine mesure au processus d'extinction des grands animaux à la fin du Pléistocène, après la dernière période glaciaire», a expliqué M.Thackeray dans un communiqué de presse.

    «Nous ne pouvons en être certains, mais un impact cosmique aurait pu affecter les humains en raison des changements locaux dans leur environnement et de la disponibilité des ressources alimentaires, associés au changement climatique soudain», a-t-il ajouté.

    Tags:
    Afrique du Sud, science, astéroïde, météorite, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik