Ecoutez Radio Sputnik
    Madagascar

    Des chercheurs ont révélé un ancien secret de Madagascar

    CC0 / photosforyou
    Sci-tech
    URL courte
    5213
    S'abonner

    Dans une nouvelle étude, une équipe de chercheurs a déterminé que les premières colonies humaines sont arrivées d’Afrique à Madagascar il y a 11.000 ans, remettant ainsi en cause la théorie antérieure selon laquelle l’homme n’y était venu qu’il y a 2.000 ans.

    Des chercheurs de l’Institut américain de l’énergie et de l’environnement ont révélé que les ancêtres des humains sont arrivés à Madagascar depuis l’Afrique il y a 11.000 ans. Leur théorie se différencie de celle d’autres scientifiques, qui supposaient qu’ils n’étaient arrivés sur l’île qu’il y a 2.000 ans. L’étude, attestant ce fait, a été publiée mardi 1er octobre sur le site ScienceDirect.

    Selon leurs recherches, le débat sur l’apparition des premières colonies humaines à Madagascar a longtemps été controversé.

    En souhaitant régler une bonne fois pour toutes cette question, les chercheurs ont décidé d’analyser les résultats de la datation radiocarbone des sites archéologiques sur l’île. Cela leur a permis de créer une base de données plus complète qui comprend les âges des artefacts et des restes de plantes et d’animaux, y compris ceux qui ont été trouvés sur les sites des colonies présumées.

    «Le continent africain possède les plus vieux restes humains jamais enregistrés, dont certains sont vieux de plusieurs millions d'années», a déclaré Kristina Douglass, professeure assistante d'anthropologie au Collège des arts libéraux qui a dirigé l’équipe de chercheurs.

    «Pourtant, des recherches antérieures ont constaté que cette immense île qui n’est pas très éloignée des côtes de l’Afrique, n’était pas peuplée jusqu’à il y a environ 2.000 ans», a-t-elle ajouté.

    Les scientifiques ont utilisé des méthodes statistiques pour classer les données par niveau de fiabilité et de lien avec l'activité humaine.

    D’après l’étude, il y a environ mille ans, un grand nombre d’espèces animales sont mortes à Madagascar. «Si les humains ont commencé à créer des colonies permanentes il y a 1.500 ans, les animaux auraient pu disparaître assez rapidement», explique Mme Douglass. «Si les hommes sont arrivés sur l'île il y a 11.000 ans, ils auraient coexisté avec les espèces beaucoup plus longtemps et les changements dans la biodiversité auraient pu être moins brusques et se seraient produits par un changement progressif de l'environnement», précise-t-elle.

    Les chercheurs ont conclu que les résultats de la datation, qui témoignent d’une arrivée de l’homme à Madagascar il y a 11.000 ans, étaient fiables. Pourtant, il reste à savoir si ces premiers hommes présents sur l’île ont créé des colonies temporaires ou s'ils s’y sont installés définitivement.

    Tags:
    colonies, théories, Afrique, étude, chercheurs, Madagascar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik