Ecoutez Radio Sputnik
    Nouvelle lune

    La substance gélatineuse trouvée sur la Lune livre ses secrets

    CC0 / leoleobobeo
    Sci-tech
    URL courte
    15218
    S'abonner

    Des chercheurs ont analysé la photo d’une substance de couleur inhabituelle prise sur la face cachée de la Lune par le rover chinois Yutu 2. Il s’agirait de verre en fusion créé par des impacts de météorites.

    Des spécialistes du programme chinois d'exploration lunaire ont publié en août dernier une photo détaillée d’une substance inconnue découverte par le rover Yutu 2 sur la face cachée de la Lune.

    ​Selon des experts, il s’agit sans doute de verre en fusion, de couleur foncée, formé à la suite d’un impact, qui ressemble à celui que les astronautes américains avaient découvert lors de la mission Apollo 17, rapporte Space.com. Les impacts de météores à grande vitesse sont capables de comprimer des minéraux pour former un verre brillant qui peut finir par réfracter la lumière de manière surprenante.

    Du «gel» brillant

    «Il semble y avoir un matériau plus brillant intégré dans des zones plus larges et plus sombres, bien qu'il est aussi possible que la lumière brille sur une surface lisse», a déclaré à Space.com Dan Moriarty, stagiaire du programme postdoctoral de la Nasa au Goddard Space Flight Center, le principal centre de l’agence américaine consacré à la recherche scientifique, qui a analysé l’image.

    La substance a été découverte par Yutu 2 le 28 juillet 2019 à la suite de l'atterrissage de la sonde Chang'e 4 dans le cratère Von Kármán, de 180 kilomètres de large, dans un autre cratère beaucoup plus petit d'environ deux mètres de diamètre contenant un matériau réputé pour sa couleur et son brillant inhabituels.

    La découverte initiale a été faite par un membre de l'équipe travaillant avec Yutu 2 qui vérifiait les images provenant de la caméra principale de l’engin. Les spécialistes ont qualifié le matériau de «semblable à du gel».

    Tags:
    Chang'e-4, NASA, Yutu, astronomie, espace, Lune
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik