Sci-tech
URL courte
165
S'abonner

Une opération de piratages qui utilise la faille BlueKeep est en cours. Développée pour miner les crypto-monnaies, elle menace les ordinateurs sous Windows 7, Windows XP, Windows Server 2008 ou Windows 2003.

Kevin Beaumont, expert en cybersécurité, a révélé une attaque sur des ordinateurs Windows. Celle-ci exploite une faille du système, Bluekeep, utilisée par des cybercriminels pour pénétrer dans les ordinateurs et y installer un mineur de crypto-monnaies.

​Cette attaque a plus tard été confirmée par ses collègues de Kryptos Logic.

Cependant, contrairement à WannaCry et au virus Petya qui ont été introduits dans 300.000 ordinateurs en quelques jours, aucun signe d'auto-propagation n’a été relevé. Les pirates semblent viser des systèmes Windows avec des ports RDP laissés exposés sur Internet pour propager BlueKeep Metasploit, et ensuite un mineur de crypto-monnaies.

Selon les chercheurs, cinq systèmes d’exploitation Windows sont concernés par cette faille: Windows 7, Server 2008, 2008 R2, 2003 et XP. D'après les chiffres avancés par Errata Security, 735.000 ordinateurs sont vulnérables à la faille BlueKeep.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
«Va chier, connard»: hué en pleine course, un quadruple vainqueur du tour de France s’emporte – vidéo
Menacé, cet homme s’est caché dans un bois pendant cinq ans avant d’être retrouvé par la police
Tags:
piratage, cryptomonnaie, hackers, Windows
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook