Sci-tech
URL courte
165
S'abonner

Une opération de piratages qui utilise la faille BlueKeep est en cours. Développée pour miner les crypto-monnaies, elle menace les ordinateurs sous Windows 7, Windows XP, Windows Server 2008 ou Windows 2003.

Kevin Beaumont, expert en cybersécurité, a révélé une attaque sur des ordinateurs Windows. Celle-ci exploite une faille du système, Bluekeep, utilisée par des cybercriminels pour pénétrer dans les ordinateurs et y installer un mineur de crypto-monnaies.

​Cette attaque a plus tard été confirmée par ses collègues de Kryptos Logic.

Cependant, contrairement à WannaCry et au virus Petya qui ont été introduits dans 300.000 ordinateurs en quelques jours, aucun signe d'auto-propagation n’a été relevé. Les pirates semblent viser des systèmes Windows avec des ports RDP laissés exposés sur Internet pour propager BlueKeep Metasploit, et ensuite un mineur de crypto-monnaies.

Selon les chercheurs, cinq systèmes d’exploitation Windows sont concernés par cette faille: Windows 7, Server 2008, 2008 R2, 2003 et XP. D'après les chiffres avancés par Errata Security, 735.000 ordinateurs sont vulnérables à la faille BlueKeep.

Lire aussi:

Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Un bus avec des touristes se renverse en Turquie, des morts et des blessés
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
«Vous votez avec vos mains, on va vous trancher vos mains»: une députée ayant voté pour le pass sanitaire menacée
Tags:
Windows, hackers, cryptomonnaie, piratage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook