Sci-tech
URL courte
131914
S'abonner

De toutes les marques automobiles susceptibles de produire de véritables bolides électriques, le constructeur japonais Aspark vient de marquer les esprits avec son dernier modèle. Baptisé Owl, il promet d'être la voiture électrique de série la plus puissante au monde avec plus de 2.000 chevaux.

Le constructeur japonais Aspark a dévoilé au salon de Dubaï 2019 la version de série de sa hypercar électrique Owl, capable de passer de 0 à 100 km/h en 1,9 seconde.

​Comme le note le magazine Sport Auto, le coupé biplace reprend intégralement le design du concept de 2017 bien que les vitres latérales aient été légèrement redessinées, que des rétroviseurs agrémentés de caméras aient fait leur apparition et que l'aileron arrière soit devenu mobile, se déployant automatiquement à 150 km/h et se rétractant seul à 100 km/h. Elle repose sur des jantes de 20 pouces à l'avant et 21 pouces à l'arrière.

​La structure monocoque en fibre de carbone ne pèse que 120 kg. La carrosserie en CFRP (composite polymère/carbone) pèse 180 kg. Des renforts en acier inoxydables sont présents sous le toit. Le véhicule affiche tout de même 1.900 kg à sec, selon le constructeur.

​La Owl est animée par quatre moteurs électriques fournissant ensemble plus de 2.012 chevaux et un couple supérieur à 2.000 Nm, ce qui en fait la voiture de série la plus puissante au monde.

​Selon le magazine, ce biplace ne sera produit qu’à 50 exemplaires, chacun vendu pour la modique somme de 2,9 millions d’euros avant options. Les premières livraisons sont annoncées pour le deuxième trimestre 2020.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Naufrage économique mondial à venir? Un célèbre investisseur suisse craint des révolutions
L'épidémie de Covid-19 repart à la hausse en France avec plus de 12.800 nouveaux cas
Détonation entendue à Paris: pourquoi l’avion de chasse a-t-il été mobilisé?
Tags:
Dubaï, Japon, bolides, automobile
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook