Ecoutez Radio Sputnik
    Lignes de Nazca

    De nouvelles lignes mystérieuses découvertes dans le désert péruvien - images

    © CC BY 2.0 / Paul Williams / Linhas Nazca
    Sci-tech
    URL courte
    7515
    S'abonner

    Un groupe de chercheurs de l'Université de Yamagata a découvert 142 nouveaux géoglyphes représentant des êtres vivants et d'autres objets dans le désert de Nazca. Un autre géoglyphe a été détecté grâce à l’intelligence artificielle.

    Une équipe de recherche dirigée par le professeur Masato Sakai de l'Université de Yamagata a découvert 142 nouveaux géoglyphes représentant des personnes, des animaux et d'autres êtres dans le désert de Nazca et ses environs au Pérou, a annoncé l’Université sur son site Internet.

    Situés principalement à l'ouest de la pampa de Nazca, ces nouveaux géoglyphes ont été identifiés grâce à des études sur le terrain et à l'analyse de données 3D haute résolution, entre autres activités menées jusqu'en 2018.

    ​Un géoglyphe découvert grâce à l’IA

    En outre, un géoglyphe a été découvert en développant un modèle d’intelligence artificielle sur le serveur d’IA IBM Power System permettant de traiter de grandes quantités de données avec une IA, y compris des photos aériennes haute résolution, à grande vitesse.

    Selon les spécialistes, les géoglyphes découverts remontent à une période située entre 100 avant J.-C. et 300 après J.-C.

    ​À l’heure actuelle, les chercheurs produisent une carte de localisation sur la base des résultats du travail sur le terrain. Ils espèrent que leurs nouveaux résultats aideront à comprendre le mystère des lignes de Nazca en général.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Il n'y a eu «aucune excuse»: le journaliste turc blessé à l’œil le 5 décembre par la police témoigne
    La Turquie évoque une fermeture de la base d'Incirlik en réponse aux sanctions US contre les S-400
    Tags:
    intelligence artificielle, géoglyphes, Nazca
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik