Sci-tech
URL courte
6535
S'abonner

Un astéroïde inconnu de la taille du météore de Tcheliabinsk a été découvert à une distance de près de 140.000 kilomètres de la Terre par le système automatisé d’avertissement sur les situations dangereuses dans l’espace, lequel est situé dans la région d’Amour (Extrême-Orient russe).

Le 6 novembre, un astéroïde inconnu a été détecté lors des travaux de suivi de la zone géostationnaire menés par le système d’avertissement sur les situations dangereuses dans l’espace circumterrestre (région d’Amour), a annoncé l’agence Roskosmos.

L’analyse de ce corps céleste a établi qu’il se rapprochait de la Terre et se trouvait sur une orbite héliocentrique. Sa période de révolution est quant à elle de 2,89 ans.

L’astéroïde a été détecté dans l’intervalle de son rapprochement à une distance minimale de la Terre de 139.410 km.

«Selon les estimations, l’astéroïde est d’un diamètre de 10 à 15 mètres, ce qui est comparable au météore tombé dans la région de Tcheliabinsk le 15 février 2013», indique Roskosmos sur son site.

L’astéroïde en question est nouveau et ne figure pas dans la base de données du Centre des planètes mineures de l’Union astronomique internationale. Le 8 novembre, les observations du centre russe ont été confirmées par des observatoires britannique et américain. 

Météore de Tcheliabinsk

En février 2013, un météore d'un diamètre de 15 à 17 mètres et d'une masse estimée à entre 7.000 et 10.000 tonnes s'est fragmenté au-dessus de Tcheliabinsk (Oural du sud), créant une onde de choc qui a détruit des milliers de vitres et fait plus de 1.600 blessés dans la ville.

De très nombreux riverains avaient filmé la scène, ce qui a grandement aidé les scientifiques dans l'étude de ces corps célestes.

Deuxième astéroïde détecté en trois mois

«L’astéroïde en question est le deuxième astéroïde détecté par le système russe d’avertissement sur les situations dangereuses dans l’espace au cours de ces trois derniers mois. Dans la nuit du 27 au 28 juillet il a détecté un [premier, ndlr] astéroïde qui s’approchait de la Terre suivant une orbite particulière», a annoncé Roskosmos.

Le passage de cet astéroïde a été confirmé par deux télescopes situés sur l’île de Maui (archipel d’Hawaï). Selon leurs données, la distance minimale le séparant de la Terre était à ce moment de 187.791 km.

Lire aussi:

De nouveaux cas de coronavirus détectés en France
Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Tags:
astéroïde, Holding spatial russe Roscosmos, région de l'Amour
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook