Sci-tech
URL courte
4170
S'abonner

Les femmes qui exercent des professions ouvrières vieillissent plus vite après 35 ans que celles qui travaillent dans d’autres domaines, alors que «chez les hommes ayant choisi une profession ouvrière, le vieillissement se fait, au contraire, plus lentement», ont établi des chercheurs russes.

Après avoir comparé les indices de l’âge biologique et de l’âge psychobiologique chez les représentants de différentes professions, les chercheurs de l’université de psychologie et de l'éducation de Moscou (MGPPU) ont conclu qu’après 35 ans les ouvrières prenaient de l’âge plus vite que leurs consœurs d’autres métiers, tandis que les hommes exerçant le métier d’ouvriers vieillissent, au contraire, moins vite.

«Il s’est avéré qu’à partir de 35 ans les femmes exerçant des professions ouvrières vieillissent plus vite que celles qui ont un autre métier. Chez les hommes ayant choisi une profession ouvrière, le vieillissement se fait, au contraire, plus lentement dans tous les groupes d’âge, notamment celui de la population active de 36 à 60 ans», a indiqué à Sputnik une spécialiste de l’université.

C’est en étudiant le bien-fondé de la réforme des retraites en Russie que les chercheurs ont procédé à une analyse comparative des particularités d’âge psychobiologique au sein des professions ouvrières et des autres métiers.

Indice de vieillissement en fonction des professions

Ils ont notamment comparé les âges biologique et psychologique et ont constaté des différences entre les professions ouvrières, d’une part, et les autres, d’autre part.

Ainsi, parmi les ouvriers, ils ont relevé un indice de vieillissement relativement bas chez les femmes de tous âges et chez les hommes de 36 à 60 ans et de 61 à 87 ans. Parmi les hommes ayant entre 18 et 35 ans, l’indice de vieillissement est plus élevé.

Pour les professionnels d’autres métiers – femmes de tous âges et hommes de 61 à 85 ans – l’indice de vieillissement est bas. Quant aux hommes âgés de 18 à 60 ans, ils possèdent un indice de vieillissement plus élevé, ce qui pourrait confirmer l’hypothèse selon laquelle les hommes relativement jeunes sont plus affectés par le stress, tandis que les charges physiques sont pour eux plus faciles à gérer que les problèmes émotionnels. Cet indice diminue tant chez les hommes que chez les femmes avec la retraite.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Tags:
chercheurs, vieillissement, métier
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook