Sci-tech
URL courte
1189
S'abonner

Le nez plongé dans leurs téléphones portables, de nombreuses personnes font à peine attention à ce qui se passe autour d’elles. Une perte de vigilance qui entraîne un nombre croissant de blessures à la tête et au cou, révèle une nouvelle étude.

Depuis l’arrivée des smartphones dans notre quotidien à la fin des années 2000, le nombre de blessures à la tête et au cou a connu une forte augmentation, constatent des chercheurs américains dans un rapport paru le 5 décembre dans le Journal of the American Medical Association.

Les auteurs ont analysé une base de données réunissant des statistiques sur les blessures à la tête et à la nuque causées par l’usage d’un cellulaire entre 1998 et 2017. En 20 ans, 2.501 patients âgés de 13 à 29 ans en ont ainsi été victimes.

Examinant les causes, les chercheurs pointent du doigt le manque d’attention lié à l'usage des téléphones dans un espace public.

Ils constatent par ailleurs un pic d’évolution de ces accidents en 2007 et 2016. Ces années correspondent à l’arrivée du premier iPhone sur le marché et de «Pokémon Go», une application qui consiste à traquer des personnages animés via son téléphone dans des lieux réels.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Poutine rhabille un militaire palestinien en pleine cérémonie – vidéo
Tags:
blessure, iPhone, smartphones, portable
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik