Sci-tech
URL courte
3193
S'abonner

La Nasa a publié une image très rare : celle de la comète interstellaire 21/Borisov, du nom de l’astronome russe qui l’a découverte cet été. Après un premier cliché pris en octobre, le télescope Hubble a été en mesure de prendre une photo plus nette de l’objet en décembre, lorsqu’il se trouvait proche de notre soleil.

Le télescope Hubble a permis d’obtenir la meilleure image de la comète 21/Borisov à ce jour. Établissant sa trajectoire, les astronomes ont conclu qu’il s’agissait d’un objet provenant d’un autre système solaire. Il s’agit du second observé par l’Homme, après la découverte de l’astéroïde Oumuamua en 2017.

La première photo de la comète date d’octobre, mais celle publiée le 9 décembre permet de voir plus nettement sa gigantesque traînée, alors qu’elle se trouvait à environ 300 milliards de kilomètres de la Terre.

Selon les informations de la Nasa, 21/Borisov est composé de glace ainsi que de particules de poussière et mesure l’équivalent de neuf terrains de football. L’objet traverse notre système solaire à la vitesse de 160.000 kilomètres par heure et finira par le quitter pour poursuivre son voyage interstellaire.

D’abord observé en Russie

Le 30 août, l’astronome amateur Guennadi Borisov a pu observer depuis la Crimée la comète qui porte désormais son nom, faisant de lui un pionnier de l’observation des comètes interstellaires. Il a signalé sa position à l’Union astronomique internationale, qui a établi sa trajectoire. Borisov a déclaré avoir découvert la comète à l’aide d’un télescope qu’il avait lui-même fabriqué.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
espace, Hubble, NASA, Système solaire, comète
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik