Sci-tech
URL courte
5181
S'abonner

La NASA a observé un nouveau genre d'explosion magnétique sur le Soleil. Il s'agit d'une reconnexion forcée, un processus ayant été théorisé mais jamais vu directement sur l’astre du jour. Les observations faites de cette découverte ont été publiées dans la revue The Astrophysical Journal.

L’Observatoire de dynamique solaire de la NASA a annoncé le 17 décembre avoir observé un nouveau type d’explosion magnétique sur le Soleil. Ces nouvelles observations ont été publiées dans la revue The Astrophysical Journal.

Cette explosion s’est produite suite à la formation d’une grande boucle de matière solaire, appelée proéminence ou protubérance, ayant été projetée par une éruption de surface solaire.

Lorsque cette matière solaire a commencé à retomber à la surface de l’étoile, elle est entrée en collision avec un «enchevêtrement de lignes de champ magnétique». La pression exercée par la matière solaire sur ces lignes (qui sont des particules chargées en circulation) a entraîné une explosion magnétique.

Les scientifiques ont qualifié cette explosion de reconnexion forcée. Cette nouvelle forme d’explosion n’avait jamais été vue directement, mais avait été théorisée pour la première fois il y a 15 ans.

Ce qu’implique cette découverte

Selon la NASA, la compréhension de cette explosion magnétique peut aider les scientifiques à mieux comprendre l’atmosphère du Soleil, à mieux prédire la météorologie spatiale, et peut aussi conduire à de grands progrès dans la fusion contrôlée (en laboratoire) et dans les expériences en laboratoire de plasma.

Abhishek Srivastava, un scientifique solaire de l’Indian Institute of Technology (BHU) à Varanasi, en Inde, a indiqué à la NASA: «c’était la première observation d’un moteur externe de reconnexion magnétique».

«Cela pourrait être très utile pour comprendre d’autres systèmes. Par exemple, les magnétosphères terrestres et planétaires, d’autres sources de plasma magnétisé, y compris les expériences de laboratoire où le plasma est très diffusif et très difficile à contrôler», a ajouté le scientifique.

Lire aussi:

Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
Tags:
champ magnétique, Inde, Soleil, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook