Sci-tech
URL courte
2272
S'abonner

Une ville ayant appartenu à un royaume ancien a été localisée par les archéologues en Éthiopie. Cette cité, qui était un important centre commercial et religieux, fournit aux archéologues des informations sur le royaume d'Aksoum peu étudié.

Une ville enfouie ayant appartenu à une des civilisations anciennes africaines les plus éminentes, le royaume d’Aksoum, a été mise au jour par des archéologues, rapporte le magazine New Scientist. Il s’agit de Beta Samati, un important centre commercial et religieux qui se trouvait entre la ville d’Aksoum, la capitale du royaume, et la mer Rouge. La découverte a été publiée au Cambridge University Press.

Lors de fouilles en Éthiopie, des archéologues se sont d’abord concentrés sur la capitale du royaume d’Aksoum, mais après avoir parlé aux habitants ils ont changé de site et ont ainsi découvert des murs en pierre - des vestiges de bâtiments. Parmi les autres trouvailles importantes figurent une «basilique», des inscriptions, des pièces de monnaie et un anneau en or.

«Cette découverte est très importante», soutient Jacke Phillips de l’École des études orientales et africaines (SOAS) à Londres. «La plupart de nos sites connus d'Aksoum et pré-Aksoum sont d'anciennes fouilles, menées à la hâte et mal publiées selon les normes d'aujourd'hui».

«Voilà pourquoi j’aime l’Éthiopie», souligne Michael Harrower de l’université Johns-Hopkins. «En Grèce et à Rome de nombreux sites ont déjà été explorés et étudiés, donc il n’y a plus beaucoup de découvertes de villes anciennes majeures à faire».

Plongée dans l’Histoire

Le royaume d'Aksoum ou Empire aksoumite, localisé dans la région orientale de l’Afrique et partiellement en Arabie, était une des grandes puissances du Ier au VIe siècle de notre ère, ainsi que le premier grand empire à se convertir au christianisme. Sa capitale, la ville d’Aksoum, existe aujourd’hui et abrite de nombreux obélisques de pierre.

«C’est une des civilisations anciennes les plus importantes, mais elle est peu connue», souligne Michael Harrower. «À l’exception de l’Égypte et du Soudan, c’est la première société complexe et la première civilisation majeure en Afrique».

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
archéologie, fouilles, Éthiopie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik