Sci-tech
URL courte
24535
S'abonner

Ce nouveau type de moteur stellaire a été proposé par un astrophysicien américain. En utilisant l’énergie du Soleil, cette version améliorée du propulseur Shkadov permettrait de propulser notre système solaire entier à travers la galaxie et au-delà afin notamment d’échapper à une supernova.

L'astrophysicien Matthew Caplan de l'université de l'Illinois (États-Unis) a conçu le projet d’un nouveau type de moteur stellaire: celui-ci est capable de déplacer le système solaire, indiquent une étude publiée sur le site ScienceDirect.

Le propulseur Caplan serait une version améliorée d’un autre moteur stellaire, conçu quant à lui par le scientifique Leonid Shkadov. Le propulseur Shkadov consiste en un gigantesque miroir incurvé destiné à réfléchir suffisamment de photons provenant du rayonnement solaire afin qu’il puisse se déplacer dans l’espace. Il pourrait probablement propulser le système solaire à 100 années-lumière durant 230 millions d’années.

Quant au propulseur Caplan, il serait beaucoup plus rapide: 50 années-lumière en seulement un million d’années, ce qui permettrait d’atteindre la vitesse nécessaire pour échapper à une supernova.

Principe de fonctionnement

Selon le chercheur, le propulseur Caplan serait placé près du Soleil en utilisant les champs électromagnétiques pour recueillir l’hydrogène et l’hélium du vent solaire.

Cela permettrait d’alimenter deux jets d’énergie. L’un d’entre eux utiliserait de l’hélium, propulsé à travers un réacteur à fusion pour créer de l’oxygène radioactif qui ferait avancer le propulseur, alors que l’autre utiliserait de l’hydrogène pour maintenir la distance avec le Soleil et le pousser vers l’avant. Ainsi, le Caplan agirait comme une sorte de remorqueur.

Cependant, le vent solaire seul ne fournirait pas assez de carburant. Il faudrait donc créer une sorte de structure de sphère de Dyson, laquelle concentrerait la lumière solaire en un point précis du Soleil afin d’augmenter davantage les températures et donc la puissance.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Diminution du nombre de personnes en soins intensifs en France, une première depuis le début de l'épidémie
Tags:
Soleil, propulseurs, Système solaire, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook