Sci-tech
URL courte
11136
S'abonner

L’astéroïde 2020 AB2, un peu plus petit que la météorite qui a explosé au-dessus de la ville de Tchéliabinsk dans l’Oural en 2013, s'approche de la Terre et transitera à proximité de notre planète dimanche 12 janvier, selon la NASA.

Le rocher spatial connu sous le nom de 2020 AB2 et classé comme objet géocroiseur, c’est-à-dire corps céleste capable à un moment ou à un autre de passer à proximité de la Terre, s'approche et passera près de notre planète dimanche 12 janvier, a annoncé la NASA.

L’astéroïde se déplace à une vitesse vertigineuse de 7,9 kilomètres par seconde, soit 28.440 kilomètres à l’heure.

L’astéroïde passera à 1,6 million de km de la Terre

Il mesure 15 mètres de long et 10 mètres de large et est légèrement plus petit que la météorite de Tchéliabinsk qui a explosé au-dessus de cette ville éponyme de l’Oural, brisant des fenêtres et causant divers dégâts.

L’astéroïde se rapprochera de la Terre à 0,011 unité astronomique. Une unité astronomique (UA) correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit 149.598.000 kilomètres. L’AB2 passera donc à 1.645.576 kilomètres de la Terre.

Bien que cela puisse sembler être une distance considérable, c'est suffisamment proche aux yeux de la NASA.

Les raisons de l’intérêt scientifique pour les astéroïdes

L’intérêt de la NASA pour ces objets géocroiseurs tient au fait qu’ils permettent de mieux comprendre le passé du système solaire.

«L'intérêt scientifique pour les comètes et les astéroïdes est dû en grande partie à leur statut de débris restant relativement inchangés du processus de formation du système solaire il y a environ 4,6 milliards d'années», explique le Jet Propulsion Laboratory de la NASA.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
astéroïde, météorite de Tcheliabinsk, NASA
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik