Sci-tech
URL courte
404067
S'abonner

Quelques mois après la révélation du partenariat de Porsche et Boeing sur la conception d’un véhicule volant, le constructeur allemand a déposé un brevet pour un aéronef inhabituel. Les images d’une nouvelle aéromobile, que Porsche développe actuellement, sont apparues sur le site du bureau des brevets et des marques de commerce des États-Unis.

Le bureau américain des brevets et des marques de commerce a publié jeudi 9 janvier des croquis de la première voiture volante de Porsche. Les documents accompagnant les dessins conceptuels décrivent le principe de fonctionnement d’un appareil à quatre hélices.

D’après les documents concernés, la première aéromobile de Porsche devrait être équipée de quatre grandes hélices: deux rotors moteurs responsables de la manœuvre de l'appareil et une deuxième paire permettant le décollage et l'atterrissage vertical. Un petit cockpit permet d’accueillir deux personnes.

Le brevet indique que ce modèle volant sera mis en marche par des moteurs électriques.

La documentation technique du projet souligne que des hélices de capacités et de tailles différentes peuvent être utilisées dans la conception de l’aéromobile.

Il est précisé que des mécanismes similaires sont utilisés en dehors de l’industrie aérospatiale, par exemple, pour des aéroglisseurs.

Accord entre Porsche et Boeing

La demande de brevet est apparue dans le contexte d'un accord entre Porsche et Boeing sur le développement commun d’une navette aérienne électrique. En octobre dernier, les sociétés ont signé un mémorandum d'accord.

Dans le cadre de cette coopération, les constructeurs comptent étudier le marché de l'aviation urbaine et l'expansion du trafic urbain dans l'espace aérien. Ensuite, les deux entreprises ont confirmé le développement conceptuel de l'aéromobile avec le décollage et l’atterrissage verticaux.

Il est indiqué qu’un prototype prêt pourra voir le jour d’ici cinq ans.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
États-Unis, brevet, aéronefs, Boeing, Porsche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook