Sci-tech
URL courte
5427
S'abonner

Les ordinateurs sous Windows 7 seront désormais plus vulnérables aux risques de sécurité et aux virus, met en garde Microsoft qui, à partir de ce 14 janvier, cesse d’assurer les mises à jour automatiques et gratuites pour le système d’exploitation en question.

Microsoft met fin à sa prise en charge de Windows 7 à partir de ce 14 janvier, ce qui signifie que les ordinateurs l'utilisant seront désormais plus vulnérables aux logiciels malveillants et au piratage.

Le géant américain des technologies indique sur son site que l’assistance technique et les mises à jour logicielles de Windows Update permettant de protéger les ordinateurs fonctionnant sous Windows 7 ne sont plus disponibles pour le produit. Par conséquent, il conseille aux utilisateurs de passer à Windows 10. Le National Cyber ​​Security Center a lui aussi lancé un appel en ce sens.

Les PC sous Windows 7 resteront opérationnels après la fin du support, mais aucune mise à jour logicielle, notamment les mises à jour de sécurité, ne sera reçue de la part de Microsoft.

Dix ans après le lancement du système opérationnel, la société explique souhaiter désormais consacrer ses investissements à la prise en charge de nouvelles technologies et de nouvelles expériences.

Lire aussi:

Des chercheurs alertent sur les «conditions épidémiques parfaites» créées par l’Homme
Macron «ne souhaite pas réagir publiquement» aux manifestations contre les violences policières en France
Et si les formes sévères du Covid-19 étaient liées à une carence en cette vitamine?
Tags:
mise à jour, virus, Windows, Microsoft
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook