Sci-tech
URL courte
1155
S'abonner

Une nanoparticule en forme d’haltère créée par des chercheurs américains est capable d’effectuer 300 milliards de tours par minute. Il s’agit de l’objet en rotation le plus rapide au monde.

Des chercheurs de l’Université Purdue aux États-Unis ont créé l’objet en rotation le plus rapide du monde. Il est destiné à mesurer le frottement sous vide créé par les effets quantiques. Leur étude a été publiée dans la revue Nature Nanotechnology.

L'objet en question est une particule en lévitation qui a la forme d’un haltère de 150 nanomètres de diamètre. Elle est constituée de dioxyde de silicium et est capable d’effectuer des milliards de tours en une seconde.

Ce système est suffisamment sensible pour servir à mesurer les fluctuations quantiques. Pour le créer, les physiciens ont d’abord utilisé la lumière d’un laser pour faire léviter l’objet, puis un second laser et une plaque polarisante destinés à faire alterner le couple optique sur l’objet.

Les auteurs de l’étude sont parvenus à accélérer la particule jusqu’à 300 milliards de rotations par minute, battant le dernier record en date qui s’établissait à un cinquième de cette vitesse. Comme le précise futura-sciences.com, «c’est un demi-million de fois plus rapide que la fraise de votre dentiste».

Lire aussi:

«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Pfizer et BioNtech annoncent les résultats positifs des essais du vaccin chez les enfants de 5 à 11 ans
Un projet de loi de prolongation du pass sanitaire devrait être présenté le 13 octobre
En continu: un étudiant tue six personnes et en blesse plusieurs autres dans une université russe
Tags:
États-Unis, particules, physique, physique quantique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook