Sci-tech
URL courte
5638
S'abonner

Des scientifiques allemands ont cité ces trois symptômes essentiels qui témoignent en règle générale du cancer de la prostate, rapporte Focus. En Russie, il figure parmi les cancers les plus répandus, dépassé seulement par celui de la peau.

Le cancer de la prostate frappe bien des hommes à partir de 55 ans, même lorsqu’ils ne présentent aucun symptôme particulier. Les médecins affirment toutefois que cette maladie oncologique se cache derrière des signes et symptômes qui ne paraissent pas graves à première vue. Les douleurs ne se manifestent que quand le cancer passe au stade avancé. Aussi, importe-t-il d’être très attentif à son organisme et de courir consulter le médecin aux premiers signes de la maladie.

Le symptôme principal du cancer de la prostate est le besoin pressant ou soudain d'uriner (mictions fréquentes), surtout la nuit. Ce sont aussi la difficulté à commencer à uriner et un effort pendant la miction. Le jet d’urine devient faible ou lent, alors qu’apparaît l’incapacité de vider complètement la vessie. Le deuxième signe, c’est le changement de la couleur de l’urine où on s’aperçoit de la présence de sang. Et enfin le troisième symptôme, c’est une éjaculation douloureuse qui peut témoigner d’un processus d’inflammation.

Le cancer de la prostate ne cause généralement aucun signe ni symptôme aux stades précoces de la maladie. Les signes et les symptômes apparaissent généralement lorsque la tumeur croît et entraîne des changements des habitudes urinaires ou d’autres problèmes.

«Les douleurs n’apparaissent d’habitude que quand les cellules cancéreuses débordent la prostate elle-même», est-il indiqué sur le site du magazine allemand.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Des zones «écarlates» et «super-rouges» délimitées sur une nouvelle carte de France
Tags:
médecine, symptômes, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook