Sci-tech
URL courte
5122
S'abonner

En décembre 2018, le paysage d’Ambrym, île de l’archipel du Vanuatu dans l’océan Pacifique sud, a changé de manière inattendue après qu’une énorme quantité de lave qui se trouvait dans la caldera du volcan local est repartie sous terre.

Des paysages verdoyants et cinq lacs remplis de lave au milieu d’une caldera, c’est ce que le volcanologue Yves Moussallam, de l’Université de Colombie, a vu début décembre 2018 avant de quitter l’île d’Ambrym. Au cours de deux semaines suivantes, l’île a complètement changé en raison d’une éruption inhabituelle.

À son retour sur l’île, le scientifique n’a trouvé qu’un paysage privé de couleurs, où chaque pierre était recouverte de cendres. La quantité de magma, auparavant capable de remplir 160.000 piscines olympiques, a disparu sous terre.

Les détails de l’éruption ont été récemment publiés par le journal National Geographic.

«C’est une sorte d’éruption négative […] Le magma ne sort pas de terre mais se déplace au-dessous», y explique le volcanologue Clive Oppenheimer, de l’Université de Cambridge.

Des images fournies par satellite ainsi que des observations sur le terrain ont montré que près de 400 millions mètres cubes de magma se sont déplacé vers l'est, à travers de profondes fissures présentes sous l'île, à plus de 16 kilomètres.

​​Ce mouvement du magma a rehaussé les côtes d’environ deux mètres, exposant une vaste étendue de coraux et d'algues rouges à la lumière mortelle du soleil. La caldera a en revanche perdu envions trois mètres de hauteur.

​Les tremblements de terre qui accompagnaient l’éruption ont également causé de grand dégâts dans les localités sises à proximité de la caldera. Plusieurs routes ont été coupées par d’importantes fractures dans le sol et de nombreuses maisons ont été endommagées.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
océan Pacifique, Vanuatu, volcan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook