Sci-tech
URL courte
7915
S'abonner

Selon la NASA, un astéroïde de 990 mètres va survoler la Terre, le 15 février à midi heure française. L’objet passera à 5,8 millions de kilomètres de notre planète.

2002 PZ39,c’est le nom qu’ont donné les scientifiques à l’astéroïde qui passera à proximité de la Terre ce samedi 15 février. La NASA a classé l’objet dans la catégorie des astéroïdes géocroiseurs (« Near Earth Object »), signifiant ainsi que son orbite autour du Soleil pourrait le diriger à proximité de notre planète. Le CNEOS, centre spécialisé de la NASA qui étudie ces géocroiseurs, a pour sa part catalogué l’objet comme«potentiellement dangereux».

Évaluer sa dangerosité

Dans les faits, l’astéroïde devrait passer à bonne distance de notre planète: 5,8 millions de kilomètres, soit quinze fois la distance Terre-Lune. Mais la dangerosité d’un astéroïde n’est pas si aisée à mesurer, comme l’affirme Pierre Henriquet, médiateur scientifique au Planétarium de Vaulx-en-Velin:

«Un astéroïde n’est pas"dangereux"ou"pas dangereux"dans l’absolu, il passe près de la Terre dans un certain couloir défini par l’incertitude de sa trajectoire. Tant que la Terre est dans ce couloir d’incertitude, on garde un œil dessus, on fait de plus amples mesures pour collecter des informations et réduire la taille de ces incertitudes. Une fois que la Terre n’est plus dans le couloir, il n’est plus potentiellement dangereux » explique-t-il au site Numerama.

Les mesures continuent même après le survol de la Terre par l’astéroïde, pour que s’assurer que son orbite ne le ramène pas vers nous.

Différents types d’astéroïdes

Lorsqu’un objet de cette nature se présente,les scientifiques ne s’intéressent pas qu’à sa trajectoire mais calculent aussi sa masse et sa composition, qui peuvent influer sur sa course, rapporte encore Numerama.

«Un petit astéroïde carboné dont l’essentiel va se vaporiser dans l’atmosphère ne sera pas aussi dangereux qu’un astéroïde métallique, dont seule la surface va être abrasée et dont l’essentiel de la masse va arriver au sol», explique Pierre Henriquet.

Il y a 65 millions d’années, un astéroïde s’était écrasé dans ce qui est aujourd’hui le golfe du Mexique, laissant un cratère de 177km de diamètre, et provoquant selon certains scientifiques l’extinction des dinosaures.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
L'ex-Président égyptien Hosni Moubarak est mort
Tags:
espace, objets géocroiseurs, NASA, astéroïde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook