Sci-tech
URL courte
5106
S'abonner

Après le lancement de la fusée Falcon 9 de SpaceX, son premier étage a regagné la surface de la Terre dans une zone non prévue, tombant dans l’océan Atlantique. Cependant, la mission de placement en orbite de 60 satellites a été réussie.

Le premier étage de la fusée Falcon 9 de la compagnie SpaceX est tombé au mauvais endroit, après le lancement dans l’espace de satellites du projet Starlink, a déclaré une présentatrice de l’émission diffusée en direct sur le site de l’entreprise.

Transportant des satellites, la fusée Falcon 9 a été lancée ce 17 février en Floride, de la base de Cap Canaveral. Censés fournir Internet aux habitants de la Terre, 60 satellites Starlink ont été mis en orbite.

​«Malheureusement, il [le premier étage, ndlr] ne s’est pas posé sur une plateforme autonome mais il a fait un atterrissage en douceur sur l’eau tout près d’un bateau. C’est pourquoi, il ne devrait pas être endommagé. Je rappelle que cela [l’atterrissage autonome, ndlr] est notre tâche secondaire. Nous allons faire une nouvelle tentative la prochaine fois», a-t-elle annoncé.

Il s’agit de la plateforme baptisée Of Course I Still Love You, située à une distance de 630 kilomètres de la base de lancement de Cap Canaveral.

Pour des raisons techniques, la vidéotransmission de l’atterrissage du premier étage a été interrompue quand il est entré dans les couches denses de l’atmosphère. Cependant, l’objectif principal de la mission, le placement de 60 satellites en orbite, a été atteint.

​Le premier étage devrait être récupéré et réutilisé. Ce n'est pas la première fois que le dispositif rate la piste d'atterrissage flottante. Un accident semblable a eu lieu en 2018, lorsqu’il a été retiré de l'eau en bon état.

Mission de Starlink

Le groupe de satellites Starlink doit être mis en orbite elliptique à une altitude de 212 à 386 kilomètres. Des ingénieurs de la compagnie devront contrôler leur fonctionnalité, après quoi les appareils gagneront leur orbite à une altitude de 550 kilomètres.

Starlink est un réseau de télécommunication de la nouvelle génération, ayant pour objectif de fournir un accès à Internet haut débit. La réalisation du projet a commencé en 2018. Environ 12.000 satellites sont prévus. 30.000 satellites supplémentaires seront installés à des altitudes allant de 328 à 580 kilomètres.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Tags:
cap Canaveral, fusée, SpaceX, satellite, Falcon 9
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook