Sci-tech
URL courte
1365
S'abonner

Une nouvelle espèce d’insecte a été découverte dans de l'ambre: une abeille qui date de 100 millions d'années, mais qui possède les traits de ses congénères modernes.

Un fossile d’abeille vieux de quelque 100 millions d'années a été trouvé dans un gisement d'ambre de Birmanie par un scientifique de l'université de l'Oregon dont la découverte est annoncée par la revue BioOne.

Les fossiles d'abeilles ne sont pas rares, mais la plus grande partie nous «vient» d’une époque de 65 millions d'années ou moins, rappelle pour sa part le mensuel Sciences et Avenir. La nouvelle espèce possède quant à elle des traits tant primitifs que modernes.

Des parasites comme aujourd’hui

Ainsi, à en juger d’après les grains de pollens restés accrochés sur ses poils, l’insecte était déjà palynivore, c'est-à-dire qu’il récolait des pollens. En effet, les abeilles d’aujourd’hui se nourrissent exclusivement de pollens, mais elles ont évolué à partir de guêpes dites apoïdes qui étaient carnivores. La façon dont s'est déroulée la transition évolutive entre ces deux modes d'alimentation n'est pas claire.

En outre, le morceau de résine pétrifiée contient également des larves de triungulines qui parasitent sur les abeilles aujourd’hui également.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Un TGV Paris-Strasbourg entre en collision avec des vaches - photo
Tags:
découverte, fossiles, abeilles, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook