Sci-tech
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
57121
S'abonner

L’examen anatomopathologique du premier mort des suites du Covid-2019 en Chine a démontré que le virus touchait essentiellement les poumons, selon un rapport publié par des experts chinois dans la revue Journal of Forensic Medicine.

Le rapport d’autopsie sur un patient décédé du Covid-19 publié par la revue Journal of  Forensic Medicine révèle que le virus attaque principalement les poumons et qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour affirmer qu’il cause des dommages aux autres organes.

Le mort avait 85 ans. Au moment de l’hospitalisation il souffrait d’infarctus cérébraux multiples. Une fièvre, une toux et d’autres symptômes n’ont pas été observés. Au dixième jour, le malade a ressentie des démangeaisons à la gorge et une fièvre. La tomographie a montré la présence de foyers d’infection dans les deux poumons.

Au 13e jour, le diagnostic du coronavirus a été confirmé par les tests de détection de l’acide nucléique Covid-2019.

Au 20e jour de l’hospitalisation, une nouvelle tomographie des poumons a fait état de la propagation des foyers d’infection dans les deux poumons.

Au 28e jour, le malade est décédé des suites d’une «pneumonie provoquée par le nouveau coronavirus et d’une insuffisance respiratoire».

Des données peu concluantes sur les effets sur d’autres organes

L’autopsie a été réalisée 12 heures après le décès dans un hôpital de Wuhan.

Les données sur les effets causés par le Covid-19 sur le cœur, les reins, le cerveau, la rate et le tube digestif ne sont pas concluantes car la personne décédée était âgée et souffrait de nombreuses autres maladies. Une enquête plus approfondie est nécessaire selon le rapport.

Le bilan ne cesse de s’alourdir

Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s'élevait à 82.560 au moins, dont 2.813 décès, dans 50 pays et territoires, selon un bilan établi par l'AFP jeudi 27 février à partir de sources officielles.

Les pays les plus touchés après la Chine sont la Corée du Sud, l'Italie, l'Iran et le Japon.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Covid en France: le nombre journalier de contaminations et de décès en légère baisse
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Tags:
coronavirus SARS-CoV-2, autopsie, Covid-19, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook