Sci-tech
URL courte
2204
S'abonner

Une équipe de chercheurs de l’Université de Louisiane a découvert que les compositions spécialement destinées pour les chats pouvaient rendre les visites chez le vétérinaire plus relaxantes pour ces animaux de compagnie.

Des scientifiques américains de l'Université de Louisiane ont découvert qu’une musique, écrite spécialement pour les animaux de compagnie, réduisait le stress chez les chats lors d'un examen vétérinaire. Cette hypothèse a été avancée dans une étude publiée début février dans le Journal of Feline Medicine and Surgery.

Auparavant, les chercheurs avaient déterminé que les chats restaient plus calmes lorsqu'ils écoutaient de la musique classique, par opposition à la pop et au rock.

Dans cette nouvelle expérience, les scientifiques ont sélectionné une composition intitulée «Scooter Bere’s Aria». Cette musique a été composée en utilisant des ronronnements de chat et une gamme de fréquences similaire à celle de voix félines qui sont deux octaves plus élevées que celle des humains, plutôt située sur le bas du spectre audible.

«La pensée et la conception musicale derrière la composition de chansons pour chats étaient basées sur l’idée que le développement des centres émotionnels dans le cerveau du chat se produit peu après la naissance, pendant la phase d’allaitement, indique l’étude. Parce que les ronronnements et les sons de succion sont courants à ce stade de développement, ces sons sont superposés en rythme et en fréquences utilisées dans la vocalisation féline pour créer une musique spécifique aux chats».

L’effet bénéfique de la musique

Lors de trois examens physiques à deux semaines d’intervalle, les chats ont été exposés à trois tests audio: silence, musique classique et musique spécifique aux chats.

L’objectif de l’étude était de déterminer si la musique spécifique aux chats jouée dans une clinique vétérinaire réduisait le stress lors des examens physiques.

Il s’est alors avéré que le niveau de stress était significativement plus faible chez ces animaux lorsqu'ils écoutaient de la musique pour chats.

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Tags:
musique, stress, chats, étude, chercheurs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook