Sci-tech
URL courte
51516
S'abonner

Cherchant à répondre à une question séculaire relative au secret du bonheur, des chercheurs de l’Université Purdue ont découvert qu’être satisfait dans la vie dépendait beaucoup plus du travail que du mariage.

Une équipe de chercheurs dirigée par Andrew Jebb de l'Université Purdue a analysé les données de plus de 1,7 million de personnes dans le monde pour découvrir les clés du bonheur tout au long de la vie humaine. Leur étude pour la revue universitaire Psychological Science a révélé que l'emploi était une condition du bonheur plus importante que le mariage, relate Forbes.

L’enquête menée dans 166 pays a suggéré que les personnes en activité avaient un sentiment de bien-être subjectif plus élevé que les personnes sans emploi, avec des différences qui étaient généralement particulièrement sensibles autour de 50 ans et étaient plus faibles chez les personnes soit plus jeunes soit plus âgées.

Pour être heureux, le travail pèse plus que le mariage

«L’effet résultant de l’emploi était plus grand que celui du mariage», détaillent les chercheurs.

Concernant l'effet du mariage sur le bonheur dans la vie, les chercheurs signalent que «les personnes mariées ressentaient une satisfaction légèrement plus élevée que les personnes non mariées sur toute la durée de vie».

«Dans l'ensemble, nous n'avons constaté que de très petites différences de satisfaction tout au long de la vie. Le mariage avait de très faibles associations avec le bien-être subjectif tandis que l'emploi avait des effets plus importants», ont conclu les chercheurs.

Lire aussi:

Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Suspecté d’avoir tenté de tuer sa compagne, il s’engage dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre
Tags:
mariage, travail, bonheur, étude
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook