Sci-tech
URL courte
0 156
S'abonner

Eau, lait, vin ou jus: comment s’y prendre pour les conserver et quel est le meilleur moyen de le faire pour éviter une intoxication alimentaire? Des experts nous disent tout.

Des experts espagnols en sécurité alimentaire ont évoqué pour le site Internet du quotidien La Vanguardia les moyens de conserver différentes boissons, allant du lait et de l’eau jusqu’à la bière et au vin.

Ils ont ainsi cité celles qui peuvent rester à température ambiante et celles qui doivent être impérativement gardées au frigo.

Lait

L'exemple le plus évident est celui du lait. Ainsi, étant donné sa teneur élevée en protéines, les micro-organismes y trouvent un milieu idéal pour se développer et se multiplier. Pour cette raison, il est recommandé de le garder au froid, même les briques de longue conservation UHT, au risque d’accroître considérablement l’éventualité d’une intoxication alimentaire.

La règle reste valable également pour les laits végétaux, comme les boissons au soja, aux amandes, au riz ou à la noix de coco, qui offrent également un cadre idéal pour la croissance bactérienne.

Boissons fermentées

Cette catégorie, qui comprend notamment le yaourt et le kombucha, est riche en probiotiques. Ces boissons contiennent des cultures vivantes et des bactéries obtenues à partir de fermentation. Et le problème ne consiste pas seulement dans le fait que la boisson a un goût de plus en plus acide avec le temps.

«Lorsque vous laissez une boisson probiotique à température ambiante, elle continue de fermenter, le dioxyde de carbone produit s'accumule et […] risque d’exploser», explique l’un des experts.

Ce qui fait qu'il est toujours plus prudent de les conserver au réfrigérateur pour ralentir la fermentation.

Boissons alcoolisées

Bien que la bière, le vin ou le cidre soient également des boissons fermentées, les laisser à température ambiante n’aura pas les mêmes conséquences.

«Ce type de produit a un composant alcoolique important qui agit comme conservateur et protège contre les micro-organismes et de ce fait, il se gâtera très lentement», souligne un autre spécialiste.

Toutefois, il s’agit uniquement de sécurité alimentaire et non du goût, indique le site qui rappelle qu’à température ambiante, le vin deviendra aigre et l’alcool des liqueurs s’évaporera.

Jus et nectars

Pour ce qui est des jus de fruits, ils doivent être gardés au réfrigérateur pour éviter «le risque de croissance des levures», mais en cas d’un éventuel oubli, il faut connaître la différence entre les nectars et les jus proprement dits.

«Les premiers contiennent généralement des sucres ajoutés qui empêchent la croissance des micro-organismes à moyen terme. Ainsi, ils peuvent rester plus de quatre ou cinq jours en dehors du réfrigérateur», note le site.

Les jus fraîchement préparés se gâteront, eux, en à peine quelques jours.

Eau

Ce liquide est souvent laissé à température ambiante, alors qu’il n'est pas immunisé contre les micro-organismes.

«Si nous plaçons un verre ou une bouteille d'eau ouverte dans la pièce pendant un week-end, il ne se passera rien, mais [avec le temps, ndlr] l'eau prendra une couleur verdâtre en conséquence de la croissance des algues», détaille La Vanguardia.

Ce phénomène concerne également les boissons à base d'eau et de pulpe d'aloe vera ou l'eau de coco.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
La Russie réduit fortement sa livraison de gaz via la Pologne
Tags:
réfrigérateur, jus de fruit, eau, lait, boissons alcoolisées
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook