Sci-tech
URL courte
645
S'abonner

Alors que certains scientifiques avaient prédit son explosion en supernova, l’étoile Bételgeuse ne serait finalement pas menacée, selon une étude. Un nuage de poussière pourrait expliquer cette récente confusion. L’étoile reste néanmoins condamnée à long-terme.

Alors que plusieurs scientifiques la pensaient promise à une explosion prochaine, l’étoile Bételgeuse ne serait finalement pas en péril immédiat. Dans un article publié dans la revue Astrophysical Journal Letters, des astronomes expliquent avoir analysé la température de Bételgeuse, afin de comprendre pourquoi sa luminosité baissait. En vérité, la diminution de la luminosité est due à un nuage de poussière, expulsé par l’étoile.

«Nous voyons cela tout le temps chez les supergéantes rouges. C'est une partie normale de leur cycle de vie. Les étoiles supergéantes rouges perdent parfois de la matière à leur surface, qui se condense autour de l'étoile sous forme de poussière. En se refroidissant et en se dissipant, les grains de poussière absorberont une partie de la lumière qui se dirige vers nous et bloqueront notre vue», explique l’astronome Emily Levesque de l'Université de Washington à la revue spécialisée Science Alert.

Une mort programmée

Considérée comme une des étoiles les plus brillantes du ciel, Bételgeuse avait attiré l’attention des scientifiques en novembre 2019, lorsque sa luminosité avait considérablement chuté, au point que le phénomène était perceptible à l’œil nu, rapporte Science Alert.

Âgée de 8 à 8,5 millions d’années, Bételgeuse est séparée de la Terre par une distance comprise entre 500 et 700 années-lumière. Selon les scientifiques, elle entre dans la dernière phase de son existence:

«D'après les connaissances de l'évolution stellaire, elle a de fortes chances d'exploser “prochainement”, à condition d'employer ce terme dans des conditions astronomiques! Ce n'est peut-être pas avant 100.000 ans, ou même plus […] Si elle explose, son éclat pourra devenir aussi fort que celui de la Pleine Lune. Elle émettra alors des vents radioactifs très dangereux», précise l'astrophysicienne Sylvie Vauclair au média Futura-Sciences.

Lire aussi:

Macron annonce la création d'une plateforme de signalement des discriminations
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
«Louis de Funès is back»: quand Jean Castex cherche des lunettes posées sur son nez – vidéo
Tags:
astrophysique, supernova, espace, étoile
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook