Sci-tech
URL courte
1241
S'abonner

Combiné à un probiotique, le brocoli, comme les autres légumes crucifères, pourrait être très efficace dans le traitement du cancer du côlon et du rectum, telle a été la conclusion d’une équipe de scientifiques de l'université nationale de Singapour.

Des chercheurs singapouriens ont tiré parti d'une bactérie qui vit dans nos intestins: l’E. coli Nassle. Elle a été modifiée et transformée en probiotique afin de cibler les cellules cancéreuses situées dans le côlon et le rectum, indique un communiqué de presse de l'université nationale de Singapour.

Et c'est là qu'est intervenu le brocoli que les médecins trouvent en général très bon pour la santé. Le mélange dudit probiotique et de l’enzyme tirée du brocoli tuait 95% des cellules cancéreuses. L'équipe a donc décidé de tester cet agent sur un groupe de souris souffrant de cancer colorectal, et a comparé les résultats à l’état d'autres rongeurs non traités. Il s’est avéré que les tumeurs des souris recevant le traitement avaient été divisées par trois.

Tout cela a amené les auteurs de l’étude à conclure que le probiotique qu’ils avaient développé en laboratoire pourrait également être efficace en prévention du cancer colorectal chez des personnes à risque. En outre, il pourrait intervenir comme «nettoyant» après une chirurgie d'ablation du cancer.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
traitement, cancer, Singapour
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook