Sci-tech
URL courte
1327
S'abonner

Une vingtaine d’applications populaires de VPN et d’Adblockers ont-elles espionné leurs utilisateurs au profit de Sensor Tower? Selon une enquête menée par BuzzFeed, c’est le cas. La plateforme a toutefois démenti.

La plateforme d’analyse pour développeurs de technologies et investisseurs Sensor Tower «a récolté secrètement les données de millions de personnes» ayant installé les applications de VPN et d’Adblockers sur Android et iOS, affirme BuzzFeed au terme d’une enquête.

«Ces applications, qui ne dévoilent pas leur connexion à l'entreprise et ne révèlent pas qu'elles nourrissent les données d’utilisateurs aux produits de Sensor Tower, ont plus de 35 millions de téléchargements», écrit BuzzFeed.

Depuis 2015, Sensor Tower possède au moins une vingtaine d’applications, dont Adblock Mobile, Luna ou encore Wifi Rocket.

​Après avoir été contacté par BuzzFeed, Apple a retiré Adblock Focus et Google a supprimé Mobile Data. Les entreprises disent continuer à enquêter.

Sensor Tower s’explique

Interrogé par BuzzFeed, l’éditeur a démenti ces informations en soulignant qu’il prenait «les règles des magasins d’application très au sérieux» tout en faisant «un effort concerté pour s’y conformer, et s’adapter à tout changement des règles».

«Nos applications ne suivent, ne demandent ou ne stockent aucune donnée sensible, comme les mots de passe, les noms d’utilisateur, provenant d’utilisateurs ou d’autres applications sur l’appareil d’un utilisateur, y compris les navigateurs Web», a ajouté Sensor Tower.

Lire aussi:

Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Ce qui arrive à une personne empoisonnée au Novitchok? Un concepteur répond
Tags:
espionnage, smartphones, application
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook