Sci-tech
URL courte
0 221
S'abonner

Les vestiges de la capitale d’un ancien royaume maya connu sous le nom de Sak Tz’i’ ont été découverts sur le terrain d'un éleveur dans le sud-est du Mexique.

Des dizaines de sculptures et les restes de nombreuses structures anciennes attribuées à la culture maya ont été mis au jour par des archéologues sur le terrain d’un éleveur dans l’État mexicain de Chiapas, est-il indiqué sur Phys.org.

Selon les chercheurs dirigés par Charles Golden, anthropologue de l’université Brandeis, l’ensemble des monuments retrouvés forment la capitale du royaume maya Sak Tz’i’, fondé circa 750 avant J.-C.

Bien que les vestiges découverts laissent supposer que le royaume en question ne faisait pas partie des plus puissants, tels que Chichen Itza ou Palenque, ces trouvailles restent importantes, insistent les archéologues.

De nouvelles fouilles prévues cet été

Selon Charles Golden cité dans le Journal of Field Archaeology, nous savons aujourd’hui «peu de choses sur la façon dont les royaumes mayas de taille moyenne ont réussi à persister face aux hostilités constantes des royaumes plus puissants», et les ruines de Sak Tz’i’ doivent aider à faire la lumière sur cette question.

En juin prochain, de nouvelles fouilles seront réalisées sur le site. Les chercheurs veulent cartographier la ville antique ainsi que stabiliser d’anciens bâtiments qui risquent de s’effondrer.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Tags:
ruines, découverte, archéologie, Mexique, mayas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook