Sci-tech
URL courte
192427
S'abonner

Les hommes et les femmes europoïdes aux cheveux foncés sont susceptibles de mourir plus jeune que ceux aux cheveux clairs, indiquent des chercheurs de l’Université de Cambridge. Selon leur étude, les premiers développent une puberté précoce associée à l’apparition de certaines maladies dans l’âge mur.

Des scientifiques de l’École de médecine clinique de l’Université de Cambridge ont découvert un lien entre la couleur des cheveux et l’espérance de vie. Leur étude a été publiée dans la revue Nature Communications.

Après avoir analysé les génomes de près de 200.000 hommes caucasiens, ils en ont conclu que ceux aux cheveux bruns ou noirs entraient en phase de puberté plus tôt que ceux aux cheveux clairs. Le même rapport entre la couleur des cheveux et l’âge de la puberté avait été auparavant constaté chez les femmes.

Comme le précisent les chercheurs, la puberté précoce augmente le risque de développer certaines maladies comme des pathologies de l’appareil cardio-vasculaire et du diabète de type 2. Les analyses de randomisation mendélienne montrent de plus une association génétique entre le début de la puberté masculine et une durée de vie plus courte.

Selon les chercheurs, l'interdépendance entre la couleur des cheveux et la puberté peut être expliquée par l’action de l'hypophyse, une glande qui produit les hormones régulatrices du développement des glandes génitales et de la pigmentation.

Auparavant, les scientifiques de l’Harvard Medical School avaient établi un lien entre le mois de naissance et le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire après avoir analysé les données de femmes âgées de 38 à 55 ans. Selon les chercheurs, celles nées entre mars et juillet avaient une mortalité plus élevée que celles nées en novembre. Celles nées en décembre avaient quant à elle le plus faible taux de mortalité lié aux maladies cardiovasculaire.

Lire aussi:

Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Tags:
cheveux, Université de Cambridge, mortalité, étude, chercheurs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook