Sci-tech
URL courte
0 14
S'abonner

Une faille de sécurité au sein de Safari permettant de pirater la caméra d’un iPhone a été signalée à Apple par un chercheur en cybersécurité. Il a reçu 75.000 dollars de l’entreprise pour sa découverte.

Le chercheur en sécurité Ryan Pickren a créé un site internet qui, une fois affiché dans le navigateur Safari, active immédiatement la caméra avant d’un iPhone ou d’un Mac sans autorisation préalable de l’utilisateur, rapporte le site MacGénération.

Pour cela, le chercheur a combiné trois des sept failles de sécurité détectées dans le navigateur d’Apple. Prévenue fin 2019, l’entreprise de Cupertino les a depuis toutes résolues. Et comme d’habitude, il faut maintenir ses appareils à jour pour bénéficier de ces patchs de sécurité.

Selon M.Pickren, Safari autorise certains sites considérés comme sécurisés à utiliser la caméra. Il a donc créé un site et tenté de le faire passer pour fiable auprès de Safari, faisant croire au navigateur qu’il s’agissait de Skype. Résultat: Safari a appliqué les réglages de sécurité de Skype, mettant ainsi en danger tous les utilisateurs ayant autorisé le logiciel d’appels téléphoniques ou vidéo à accéder à leur caméra.

La découverte a permis au chercheur d’empocher 75.000 dollars, soit 68.800 euros, versés par Apple qui récompense les «chasseurs de bugs» qui aident ainsi les développeurs à les corriger avant que le grand public ne s’en aperçoive.

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Pris en chasse, il roule à contresens à 220 km/h entre Montpellier et Nîmes
Tags:
cybersécurité, faille, MacBook, iPhone, Apple
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook