Sci-tech
URL courte
Études sur le coronavirus – avril (50)
3210
S'abonner

Alors que plusieurs cas de contamination d’animaux de compagnie au coronavirus ont été enregistrés, ce sont les chats qui seraient plus susceptibles d’être infectés, indique une récente étude de médecins chinois. Toutefois, il est peu probable que même infecté un chat puisse transmettre le virus à l’Homme.

À ce jour, il a déjà été confirmé que les animaux domestiques pouvaient attraper le nouveau coronavirus, les cas de chiens et de chats infectés à Hong Kong et en Belgique en sont la preuve. Cependant, les chats ainsi que les furets seraient plus susceptibles de tomber malades du Covid-19 que les chiens ou le bétail, relève une étude de médecins chinois publiée dans la revue Science le 8 avril.

«Nous avons constaté que le SARS-CoV-2 se réplique mal chez les chiens, les porcs, les poulets et les canards, mais les furets et les chats sont propices à l'infection. Nous avons constaté expérimentalement que les chats sont sensibles aux infections aériennes», conclut l’étude.

Les auteurs de cette dernière indiquent par ailleurs que comme les chats ont de nombreux contacts avec les humains, la surveillance du coronavirus chez eux doit être considérée comme «un complément à l'élimination du Covid-19 chez l'Homme».

La transmission du virus du chat à l’Homme est toujours peu probable

Par contre, les spécialistes en la matière doutent que la transmission du virus des animaux domestiques à l’Homme soit «le moyen le plus probable» de l’attraper.

«Je ne pense pas que pour la plupart des gens, la transmission du chat à l'Homme soit le moyen le plus probable d’être infecté, mais je serais très surpris si cela était impossible», a déclaré David O'Connor, professeur de pathologie et médecine de laboratoire à l’école de médecine et de santé publique de l'université du Wisconsin (UWSMPH), cité par le Milwaukee Journal Sentinel.

À ce jour, plusieurs animaux domestiques ont déjà été dépistés positifs au nouveau coronavirus, dont un chat en Belgique, ainsi qu’un autre chat et deux chiens à Hong Kong. Récemment, une autre étude chinoise publiée sur le portail bioRxiv a conclu que 15% des chats examinés à Wuhan avaient été testés positifs au Covid-19.

Dossier:
Études sur le coronavirus – avril (50)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
chiens, chats, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook