Sci-tech
URL courte
4241
S'abonner

Un test permettant d’identifier les personnes possédant une forte concentration d’anticorps contre le coronavirus a été développé par des scientifiques russes. Ceux-ci cherchent désormais des donneurs de sang atteints du Covid-19 pour réaliser des expériences.

En utilisant des échantillons de sang de patients atteints de la maladie, des scientifiques russes ont développé un test pour déterminer l'immunité au Covid-19, comme l’annonce sur son compte Facebook le chef du laboratoire d'Immunologie de transplantation du Centre national de recherche médicale en hématologie, Grigori Efimov.

Selon le scientifique, ce test permet d’identifier les personnes ayant déjà combattu le coronavirus, et de sélectionner ceux qui ont une forte concentration d’anticorps.

«Leur plasma peut être utilisé pour traiter les personnes gravement malades. Nous constatons que la plupart de nos donneurs ont un niveau d'anticorps assez élevé et nous espérons que cela les protégera de la réinfection tant qu’il se maintiendra», a expliqué M.Efimov.

De plus, il a souligné l’importance d’étudier des lymphocytes T, nécessaires pour reconnaître les fragments du coronavirus et qui fournissent une mémoire immunologique.

La recherche de donneurs de sang

M.Efimov a également noté que les scientifiques cherchaient des donneurs de sang atteints du Covid-19 prêts à participer à des expériences.

Il a indiqué que des essais cliniques du test étaient en cours dans un laboratoire indépendant.

Auparavant, l’épidémiologiste à l’OMS Maria Van Kerkhove, citée par la chaîne CNBC, a déclaré qu’une étude réalisée sur des patients à Shanghai avait révélé que certains d’entre eux ne «développaient pas d’anticorps» tandis que d’autres avaient une réponse très élevée.

Lire aussi:

Covid en France: le nombre journalier de contaminations et de décès en légère baisse
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
L’Allemagne «préoccupée» par le sort de la société civile en Russie: Moscou répond
Tags:
expérience, sang, test, Covid-19, OMS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook