Sci-tech
URL courte
2120
S'abonner

Des astronomes ont repéré un système compact de six nouvelles planètes, entourant une étoile. Ce système présente des caractéristiques orbitales uniques.

Une équipe internationale d’astronomes a identifié six nouvelles planètes entourant l’étoile HD 158259, rapporte un communiqué de l’université de Genève, ce jeudi 16 avril. Il s’agit de cinq «mini-Neptune» et d’une «super-Terre», situées dans la constellation du Dragon.

Pour parvenir à leurs fins, les scientifiques ont analysé 300 mesures prises au cours de ces sept dernières années. Les données fournies par le spectrographe SOPHIE, de l’observatoire de Haute-Provence, ont en particulier joué un grand rôle.

«C’est l’accumulation d’un très grand nombre de mesures et l’amélioration considérable de l’instrument et de nos techniques d’analyse de données qui ont permis de détecter ce système exceptionnel», précise dans ce communiqué François Bouchy, professeur au département d’astronomie de l’université de Genève et coordinateur du programme d’observation.

Une configuration orbitale unique

La particularité de ce système réside dans la période de révolution des planètes. 

Ces périodes suivent un rapport de 3:2. Lorsque la planète la plus proche de l’étoile HD 158259 complète trois orbites, la deuxième planète en fait deux, lorsque cette deuxième planète complète trois orbites, c’est la troisième planète qui en fait environ deux, et ainsi de suite, explique le communiqué. Ce rapport entre les périodes de révolution s’inscrit dans le cadre d’une «résonance orbitale».

«Ceci est comparable à plusieurs musiciens qui battent chacun un rythme distinct, mais tombent systématiquement ensemble au début de chaque mesure», explique dans le communiqué Nathan Hara, chercheur au département d’astronomie de l’université de Genève et premier auteur de l’étude.

Les chercheurs tentent à présent de retracer l’origine de ce système planétaire «résonant». Il s’agit en particulier de comprendre si la position des planètes au cœur du système a évolué avec le temps, dans le cadre d’une «migration planétaire». Les résultats de l’étude sont publiés dans la revue Astronomy&Astrophysics.

Lire aussi:

Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Le couvre-feu et la Garde nationale à Washington suite aux manifestations devant la Maison-Blanche - vidéos
Tags:
observatoire spatial, étoiles, planète, astronomie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook