Sci-tech
URL courte
188914
S'abonner

Une équipe de chercheurs britanniques affirme avoir compris pourquoi le pôle Nord magnétique se déplace de plus en plus vite du Canada vers la Russie, selon une étude publiée dans la revue Nature Geoscience.

Le pôle Nord magnétique se déplace du Canada vers la Russie depuis sa découverte en 1831, mais son mouvement s’est accéléré à partir des années 1990 de 0-15 km/an à 50-60 km/an, ce qui s’expliquerait par une «compétition» entre deux zones du champ magnétique terrestre, a annoncé une équipe de chercheurs dirigés par Phil Livermore, de l’université de Leeds, dans une étude publiée par la revue Nature Geoscience.

«Nous avons découvert que la position du pôle Nord magnétique est contrôlée par deux parcelles de champ magnétique, une située sous le Canada et l’autre sous la Sibérie. Elles agissent comme un effet de tir à la corde contrôlant l'emplacement du pôle», a indiqué Phil Livermore cité par la BBC Radio 4.

Selon les scientifiques, la partie canadienne l’a jusqu’ici emporté sur la partie sibérienne, mais la situation a radicalement changé et le concurrent sibérien a gagné en supériorité.

«Cela explique pourquoi le pôle s'est soudainement accéléré, s’éloignant de sa position historique» au Canada, ajoute M.Livermore.

Traverser l’océan Arctique

À l'heure actuelle, le pôle Nord magnétique se trouve dans l'océan Arctique et se déplace vers le sud, alors qu’au moment de sa découverte, en 1831, il était situé sur la côte ouest de la péninsule canadienne de Boothia. En 2017, il a traversé la ligne de date internationale, passant à 390 km du pôle Nord géographique et entraînant la mise à jour des systèmes de navigation.

Un modèle mathématique basé sur son déplacement au cours des 20 dernières années montre qu'il continuera son chemin vers la Sibérie, parcourant entre 390 et 660 km, d’après l’étude.

Le voyage du pôle Nord magnétique influe sur les appareils de navigation

Ces dernières années, le mouvement du pôle magnétique a été si important que le National Geophysical Data Center américain et le British Geological Survey ont dû publier d’urgence une mise à jour du World Magnetic Model en 2019, rappelle le journal The Independent.

Le modèle, qui est une représentation du champ magnétique terrestre à travers le monde, est largement utilisé dans les systèmes et appareils de navigation, tels que les smartphones, pour corriger les erreurs de boussole locales.

Rappelons que le champ magnétique terrestre est associé au mouvement du fer liquide, qui constitue la majeure partie du noyau de la Terre, à 3.000 km sous la surface de notre planète.

Lire aussi:

Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Un gang de voleurs de 4x4 démantelé à Paris, il envoyait ses larcins en Afrique
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
pôles magnétiques, champ magnétique, Russie, Sibérie, Canada, Pôle Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook